Comment agit-on sur l'écoute, sur quoi agit-on et pourquoi agit-on ?

L'oreille électronique


La mise en œuvre sur le plan pédagogique ou thérapeutique de la Méthode Tomatis est réalisée grâce à un dispositif technique appelé  " oreille électronique".

L’oreille électronique est un système permettant au cerveau de réactiver les stratégies d’organisations perceptives et de gestion de notre environnement sonore que ce dernier sait normalement utiliser quand l’écoute n’est pas perturbée.

 

Principe de fonctionnement de l'oreille électronique: une gymnastique des muscles auditifs


Les problèmes d'écoute vont survenir en cas de dysfonctionnement de deux muscles situés dans l’oreille moyenne et dont le rôle est de permettre la transmission précise et harmonieuse de l’information sonore vers l’oreille interne puis vers le cerveau. Si ces muscles ne fonctionnent pas correctement, le cerveau ne pourra plus exploiter pleinement ses mécanismes d’intégration, d’analyse et d’organisation de l’information sonore

Il en résulte que le cerveau, saturée par une information devenue inexploitable, va se protéger en ordonnant aux muscle auditifs et aux cellules réceptrices de l’oreille de moins bien fonctionner dès que le message sonore parvient à celle-ci C’est ainsi que se créent tous les "malentendus" de notre vie quotidienne, avec leur cortège de conséquences : interprétation erronée  lors d'échanges verbaux, manque de compréhension, sentiment d'agression à certains sons, concentration difficile, difficultés d'apprentissage...

  Le rôle de l’oreille électronique est précisément  d’ entrainer notre système auditif à récupérer pleinement sa capacité d'écoute en permettant à ces deux muscles  de retrouver une activité normale et harmonieuse.
 Le but de cet entrainement est d’amener en retour le cerveau à supprimer les mécanismes de protection excessive qu’il exerce sur notre oreille, et avec eux l'ensemble des distorsions d’écoute  qui posent problème

 

Pourquoi le fait d'agir physiquement sur l'oreille en Méthode Tomatis développe t-il nos possibilités d'écoute ?

Car l'oreille est une organe très complexe qui a de multiples fonctions: auditives, motrices et même affectives

  • L'oreille humaine : source d'énergie et d'attention

Un  effet intéressant de la Méthode Tomatis  est que le message sonore parvenant à notre  oreille va augmenter le niveau d'éveil et de vigilance de notre cerveau, cet éveil permettant alors de renforcer l’attention que l’on va porter à ce message à reconnaitre, analyser et mémoriser
Cela vient du fait que, comme l'a très bien montré Alfred Tomatis, un des rôles fondamentaux du système auditif est de donner beaucoup de stimulations au système nerveux.
 L'oreille a en quelque sorte un rôle de dynamo pour notre cerveau

  • L'oreille humaine: organe sensoriel et moteur

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l'oreille est non seulement un organe sensoriel puisqu'elle permet de capter les sons, mais également un organe moteur jouant un rôle fondamental dans l'équilibre, la coordination, le tonus musculaire, l'image du corps et même le sens de l'orientation.
C'est pourquoi  un des buts de la Méthode Tomatis est également de favoriser le développement ou l'amélioration de ces compétences corporelles, lorsque ces dernières sont compromises.

  • L'oreille humaine peut jouer un rôle dans la régulation  de la sphère émotionnelle et des processus de socialisation

Enfin notre système auditif est très connecté à l’ensemble des structures cérébrales impliquées dans la génération, le maintient, l’interruption et la modulation des émotions
La méthode Tomatis va ainsi utiliser l'oreille comme une porte d'entrée menant au développement ou à la régulation des processus émotionnels et des difficultés de communication
 

 

La Méthode Tomatis : une technique qui permet d’instaurer un dialogue entre l’oreille et le cerveau


Ainsi, en exposant une personne d'une façon progressive et contrôlée à des sons qui sont problématiques pour elle ( grâce à l'action de l'oreille électronique), on va agir progressivement sur le rétablissement du fonctionnement des muscles auditifs et sur le cheminement harmonieux du message sonore vers le cerveau. Ce dernier, recouvrant alors ses capacités d’intégration et d’organisation de l’information sonore, exercera en retour un action positive sur l’oreille en lui permettant de commencer à analyser de façon optimale les sons qui lui parviennent avant qu’ils soient acheminés vers le cerveau où ils continueront d’être traités de façon beaucoup plus approfondie, dans le but d’apprendre ou de communiquer

En conséquence, c’est un véritable dialogue entre l’oreille et le cerveau que la Méthode Tomatis permet de développer et d’améliorer chez toute personnes souffrant de troubles de l’écoute